Emilie Bonaventure

Architecture d’intérieur, scénographie, design, art décoratif, art contemporain, mode et gastronomie définissent l’ADN culturel hybride de cette créatrice et de son studio.

Pluridisciplinaire, Emilie Bonaventure fonde en 2005 l’agence « be-attitude » basée sur le décloisonnement et l’interactivité des réseaux de l’Art, du Luxe et de la Création.

Emilie, décorateur-scénographe, directeur artistique, commissaire d’exposition, expert en céramique française du XXème siècle, concepteur et créateur... Un positionnement transversal dont l’écoute et le sur-mesure font l’unité.

Historienne de l’art, diplômée de l’Ecole du Louvre, passionnée par l’objet ancien, moderne et contemporain, elle évolue dans le milieu du Marché de l’Art, de la Mode, de la Gastronomie.

Présente aux grands rendez-vous internationaux du marché de l’art, l’agence conçoit des scénographies de stands à Paris, Basel, Londres, New York, Miami.
En 2008, elle reçoit le prix du stand au PAD Paris, puis en 2011 le prix du stand au PAD London pour la Galerie Jacques Lacoste.

Son style est souvent qualifié de discret et dépouillé. Il est toutefois élégant et poétique, alliant traditionet modernité.

Depuis octobre 2010, Emilie Bonaventure reste fidèle à son approche transversale et à son intérêt pour la gastronomie. Elle est co-concepteur de Rose bakery culture à la maison rouge, fondation antoinede galbert, restaurant de 40 couverts changeant de décors tous les 3 mois. Elle en est le directeur artistique et la scénographe.

En 2012, AD la sélectionne parmi les 10 nouveaux talents de l’année.

Rose bakery poursuit sa collaboration avec Emilie et l’invite à concevoir son premier restaurant, ausein du Bon Marché rive gauche, ouvert en mars 2013. Ce lieu baigné de lumière avec des codes graphiques simples basés sur le noir, le blanc et le laiton déclinés dans plusieurs matières, l’incitentà dessiner son premier mobilier : tables et comptoirs de vente à partir de Corian pleine masse. Demultiples hommages sont concentrés dans ce dessin : Josef Hoffmann, Andrée Putmann et une grande retenue dans le motif décoratif pour laisser place au ballet des pâtisseries.

En 2014, un nouveau chalenge se présente à elle : celui de repenser un lieu déjà très incarné avec une grosse cote d’amour : Frenchie.....crée 5 ans auparavant par le chef propriétaire très investi, Greg Marchand.
Le défi : tout changer sans rien changer ! Un décor nouveau, sans perte d’espace alors que les volumes sont très restreints, une cuisine qui « débarque » en salle et un chef qui veut à travers ce nouveau lieu, repenser sa carte et reprendre du plaisir chez lui.

L’agence se signale par la grande diversité de son identité visuelle et créative, sa polyvalence et le peu de répétition dans ses projets… avec un fil conducteur cependant lisible à travers les réalisations et les années.